Calcul des émissions de poussières par une carrière

Le référentiel international en matière de calcul d’émission de poussières par une carrière a été développé par l’agence américaine de protection de l’environnement, en anglais Environement Protection Agency (EPA).

Le gouvernement du Canada a rédigé un résumé de la modélisation, que l’on peut consulter ici: www.ec.gc.ca_inrp-npri_default.asp_lang=Fr&n=A9C1EE34-1

Le point 8.3. est intéressant pour le calcul des émissions de poussières résultant des  opérations de minages et d’effondrement de front d’extraction.

Le point 8.9 est intéressant pour le calcul des émissions de poussières résultant des parois ouvertes, ce qui est particulièrement le cas des carrières en surplomb par rapport au niveau du sol, à l’occasion de l’ouverture de flanc de collines ou de montagnes.

Nous reviendrons prochainement avec des exemples chiffrés de calcul d’émissions de poussières, particulièrement en ce qui concerne les particules fines. Ces calculs montreront qu’une carrière émet toujours des particules fines.

La matière est d’autant plus sensible lorsque l’on prend connaissance de l’arrêt C 104-15 de la cour de justice de l’Union Européenne, commenté sur le présent site, arrêt qui indique qu’il n’y a pas d’effet de seuil sur la santé humaine en cas d’émission de particules fines… En d’autres mots, l’inhalation de particules fines est toujours nocive pour la santé humaine.

Si on ajoute que certaines poussières (voir sur ce site) sont classées cancérigènes, la problématique devient particulièrement sensible…